Il y a un peu plus d'un an de cela, je me trouvais à la gare, attendant le train qui devait m'emmener à l'autre bout de la France, dire une dernière fois au revoir à ma grand-mère.

J'ai eu envie de m'offrir un livre pour m'accompagner dans ce voyage. Sur le présentoir, c'est un petit livre bleu qui m'a fait de l'oeil. "Petit traité de vie intérieure" de Frédéric Lenoir. Mon choix n'a pas été difficile, il fallait que je le lise. Ce livre ne s'est pas contenté de m'accompagner sur le trajet Nantes - Nancy, il continue de le faire.

Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c’est passer de l’ignorance à la connaissance, de la peur à l’amour.

Ce petit traité est [...] le fruit d’une réflexion personnelle élaborée à partir des courants de sagesse philosophiques d’Orient et d’Occident, de la spiritualité chrétienne libérée de sa gangue normative et de la psychologie des profondeurs. Je n’ai pas d’autre ambition que d’offrir ce qui m’a aidé à vivre et à me construire.

L'auteur nous parle ainsi tour à tour de confiance et lâcher prise, de la non-violence et du pardon, de l'amitié et de l'amour, de l'"ici et maintenant"... De la mort, de la beauté...

Après avoir lu l'auteur, j'aurai vendredi prochain l'occasion de l'écouter lors d'une conférence autour de « La quête spirituelle ou la recherche de la vie intérieure ». J'ai hâte...

Bonne semaine à vous tous.