Dorothy

La Route de Brique Jaune est un jeu presque sérieux inventé par Portia Tung. J'en profite d'ailleurs pour citer son excellent blog Selfish Programming, que je vous invite à aller découvrir quand vous aurez fini la lecture de ce billet !

L'objectif du jeu est de nous amener à modifier notre façon de penser pour trouver des solutions à un problème, et ceci grâce au co-coaching. Portia définit le co-coaching comme un genre de coaching : au sein d'un binôme, chaque personne joue tour à tour le rôle de coach et le rôle de personne coachée. L'idée est de nous aider à voir nos problèmes différemment, et ainsi d'entrevoir d'autres façons de réagir, d'autres pistes de résolution.

Pour comprendre et apprendre le co-coaching, le jeu nous met en situation d'appliquer 4 compétences les unes après les autres : poser des questions, observer, écouter et faire part de ses impressions à son pair. En prenant pour sujet des problèmes de la "vraie vie" que l'on souhaite travailler.

J'ai découvert ce jeu par hasard (un peu parce que je m'appelle Dorothée,merci Bénédicte), et je l'ai laissé longtemps de côté, sans trop savoir comment l'utiliser. Le sujet est délicat : ce jeu aborde l'"être", et non le "faire" comme souvent, et tout le monde n'est pas prêt à cela, d'autant plus dans un jeu, au sein d'un groupe.

Mais voilà, l'occasion s'est présentée à moi de le jouer : les agile games. Un événement où des gens (très ouverts d'esprit) se retrouvent pour jouer, animer, inventer des jeux ayant un lien avec l'agilité. Le principe est simple : chacun a la possibilité de proposer un jeu, et c'est en fonction du nombre de personnes intéressées qu'il est joué ou non. Après avoir beaucoup hésité, j'ai proposé le jeu de la route de brique jaune. Et pas mal de monde s'est dit intéressé. Pierrick m'a aidé à l'animer. Et je l'ai même rejoué, à la demande de ceux qui n'avaient pas pu participer au premier tour !!

Quelques amis de jeu en ont parlé sur leurs blogs :

Romain : "3ème coup de cœur de ces 2 jours, un jeu sur le co-coaching, merci Dorothée ! Chaque équipe est composée de 3 personnes qui à tour de rôle jouent le coach, le coaché ou l’observateur. Un grand merci à Caroline et Christophe avec qui cette heure passée ensemble m’a beaucoup appris sur le problème que j’ai exposé. Ils m’ont aidé à le comprendre et à l’analyser sous des angles nouveaux, j’étais vraiment libéré ! Je repars aussi avec de nouvelles techniques de coaching pour mes prochaines équipes." Blog Talon d'agile

Pierrick : “C’était une expérience vraiment à part de tout ce qui s’est déroulé pendant ces 2 jours, de part la durée : 2h30, mais surtout par l’intensité des échanges que cette activité a générés. Très rapidement, les discussions ont abordé des points très personnels, et parfois intimes, mettant certains participants en zone d’inconfort. Même si c’est un des objectifs de l’exercice, en tant que facilitateurs, on a eu peur que certaines personnes atteignent la zone rouge. Heureusement, ça n’a pas été le cas. ...Blog d'Agile Garden

Fabrice : "Dorothée est prête, elle se fait assister de Pierrick (@keurvet) - son doudou comme elle dit - pour maîtriser le timing et la décharge émotionnelle du jeu, parce qu'il va y en avoir ! ... C'est génial... et beau, chut... je n'en dis pas plus, c'est rien qu'à nous ;-) ..." Blog Agilarium

Je ne regrette pas de l'avoir proposé. Et je le rejouerai certainement un jour, lorsque l'occasion se représentera. Toutes les explications sur le jeu sont là : Agile Fairytales.

Les Agile Games, ça recommence en 2013 : les 1er et 2 février prochains et ce sera à Avignon. Allez-y ! Attention, places limitées !

Pour finir, un grand merci à Portia pour ce jeu, mais aussi et surtout, une pensée pour elle, qui a postulé pour un job de maman, et qui démarre son nouveau métier très prochainement ! A bientôt Portia !