J'ai dispensé en mars dernier une initiation à l'agilité aux étudiants de 4ème année de l’École du Design de Nantes.

La moitié des étudiants étaient spécialisés en design d'interactivité, les autres en design d'espace. Évidemment, il était plus aisé pour les premiers de se projeter dans un projet en mode agile, puisque leurs projets ressemblent à des projets informatiques (il s'agit bien souvent de créer des sites, des interfaces de machines...).

Pour les seconds, les projets s'apparentent beaucoup plus à des projets artistiques, où une phase de recherche plus ou moins longue aboutit à une présentation au client.

Pourtant nous avons réussi à imaginer des manières de rendre certaines phases des projets de design plus "agiles".

Il ne reste plus qu'à le mettre en œuvre, pour voir... Peut-être dans leur projet de fin d'études ?

A suivre...